février 2023

lun mar mer jeu ven sam dim
1
2
  • Réunion plénière du comité de filière animation
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
  • Rencontre avec le cabinet d'Olivier Klein
  • Groupe de travail petite enfance - avec Elisabeth Laithier
15
16
17
18
19
20
  • Audience des membres du Mouvement ambition éducation par le ministre de l'éducation nationale
21
22
23
24
25
26
27
28

Un réseau d’élu au ser­vice des élus pour des poli­tiques éduca­tives territoriales
Le Réseau français des villes édu­ca­tri­ces est une asso­ci­a­tion de loi 1901. Créé en 1998, elle regroupe 120 villes français­es de toutes tailles, impliquées dans le par­cours édu­catif des enfants et des jeunes au-delà de leurs sim­ples com­pé­tences liées aux écoles et cela, dès le plus jeune âge. Les élues et élus en charge de l’é­d­u­ca­tion et de la petite enfance par­ticipent à la vie du Réseau. Les ser­vices sont égale­ment les bienvenus.

Le Réseau per­met aux élus et tech­ni­ciens des villes adhérentes de partager leur expéri­ence, échang­er sur leurs ques­tion­nements, pour con­stru­ire ensem­ble des poli­tiques éduca­tives inno­vantes. Le Réseau s’in­tè­gre aus­si dans un dia­logue per­ma­nent avec les autres acteurs du monde de l’é­d­u­ca­tion (édu­ca­tion nationale, édu­ca­tion pop­u­laires, par­ents…) pour pro­mou­voir les poli­tiques éduca­tives ter­ri­to­ri­ales. Le prin­ci­pal ren­dez-vous annuel sont les Ren­con­tres nationales des villes édu­ca­tri­ces, deux journées d’é­tudes et d’échanges ouvertes aux mem­bres du Réseau mais aus­si au per­son­nes extérieures.

L’as­so­ci­a­tion est struc­turée autour d’un bureau com­posé de huit élues et élus, et du con­seil d’ad­min­is­tra­tion d’une quin­zaine de mem­bres. En plus des réu­nions régulières, des groupes de tra­vail spé­ci­fiques se réu­nis­sent, notam­ment sur les sujets liés à la petite enfance et au Cité éduca­tives. Le siège social est basé dans une des villes adhérentes (actuelle­ment Villeur­banne), où se trou­ve égale­ment le secré­tari­at (une salariée à temps plein). Les ressources de l’as­so­ci­a­tion sont com­posées des coti­sa­tions des villes adhérentes, dont le mon­tant est mod­ulé selon le nom­bre d’habitants.